• CREATURE MYTHIQUE

    TUBES DRAGONS

    DRAGONS

    DRAGONS

    L’air printanier frais qui glisse entre les feuilles vertes, je le respire
    Et car la vie est le pur bonheur, elle me fait sourire
    Au diable les vampires, les monstres, le diable lui même et leurs malheurs
    Avec toi, Ho créature de mon cœur, j’irai au bout du monde, et même plus
    Si tu le veux, dans les airs où les nuages se font petit comme une puce,
    Sur ton dos, mon dieu adoré, je fends l’eau et ses vagues enragées
    Quand mon esprit noirci, tu le ravives de ta flamme dorée
    Créature de légende, beau et fier tu es …
    Mystique et brillant comme une toile,
    Tu me protèges de l’ombre sous ton voile.
    A toi seul, tu es chaud comme l’été
    Et dans ce ciel étoilé, ma joie tu me fais crier.
    De tous, tu es le plus beau, le soleil de ma vie
    Le soleil de toute une vie
    Que ferais je sans toi, qui me guides dans mon imagination.
    Mourrais je ? Pleurais je ? Ho toi, qui est ma passion.
    Les hommes ont conquis la Terre, et les Mers,
    Mais le feu et l’air dont tu es le dieu, pour eux restent un mystère
    Dans une forêt de moutons blancs,
    On trouve des bancs de poissons volants.
    Dans le monde où tu vis,
    On vole, on respire et je ris.
    Nous rigolons sous la pluie,
    Qui est argentée, et qui raconte une vie
    Regarde, quand je l’attrape :
    Je vois une vague, un ouragan, une larme d’éléphant.
    Dans mon cœur, bercé de pétales,
    Tu tisses tes malheurs, tes bonheurs sur une toile.
    Comme une araignée sans cesse arrachée de sa toile par le vent qui déferle
    Tu es craint, et l’on veut te tuer, comme une perle brisée
    Mais de tes ennemis, tu en fais une saignée
    Et tous mes ennemis, tu les as carbonisée.
    Comme tu me guides, je suis ton guide de rébellion,
    Ton guide qui t’apprend les méchants des bons,
    Ton guide qui t’aides sur cette Terre polluée
    Celle qui te raconte l’histoire du monde des hommes abandonnés.
    Le monde qui est mon monde,
    Cette Terre qui est ma Terre.
    Sous l’eau, car tu n’y as jamais plongé,
    Il y a des forêts, qui gardent leur sérénité.
    Un peuple de toutes les couleurs, muet, et parfois bon à manger.
    Des amis et des prédateurs,
    Des monstres autant fascinants que mystérieux.
    Tout ce que je t’apprends, mon ami,
    Est l’œuvre d’une jeunesse éternelle, coincée entre l’imagination et l’innocence
    Une jeunesse que le temps, si vieux, n’a pas effacée.
    Le temps est vivant, sinon il n’existerait.
    Le temps te respecte, toi, roi de ton monde
    Toi qui fait cauchemarder les tout-petits.
    Mais qui es tu mon inséparable ami ?
    Toi que jour et nuit, je suis à la trace.
    Toi, que même le temps n’efface ?
    Toi qui fais briller le soleil, le ciel, toi que je trouve bon.
    Maître des flammes dorées, Tu es un Dragon.

    Image du Blog virtuellife.centerblog.net

    TUBES DRAGONS


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :