• LA MORT

    BARRES DE SEPARATION

     

    FANTOMES ET ESPRITS

     



    La mort est seulement une vieille
    porte
     


    Fichée dans un mur de jardin ; 


    Elle tourne sur de douces charnières 


    Au crépuscule lorsque les grives
    appellent.
     


    Le long du linteau sont de vertes
    feuilles,
     


    Au-delà la lumière s’étire
    encore ;
     


    Les pieds las très volontiers  


    Traversent aisément ce seuil. 


    Il n’y a rien qui trouble le cœur 


    Rien qui ne fasse du mal.  


    La mort est seulement une porte
    silencieuse
     


    Dans un vieux mur.  

     



    FANTOMES ET ESPRITS


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :