• ACCUEIL

    ACCUEIL

     

    ACCUEIL

     

    ACCUEIL

     

     

    http://bienvenussurlanouvelleterre.jimdo.com/photos-de-dame-nature-et-des-dimensions-invisibles/

    ACCUEIL

          L'Humilité   
    Les hommes de science et d'esprit, selon le monde, ont généralement une si haute opinion d'eux-mêmes et de leur supériorité, qu'ils regardent les choses divines comme indignes de leur attention ; leurs regards concentrés sur leur personne ne peuvent s'élever jusqu'à Dieu.
    Cette tendance à se croire au-dessus de tout ne les porte que trop souvent à nier ce qui étant au-dessus d'eux pourrait les rabaisser, à nier même la Divinité ; ou, s'ils consentent à l'admettre, ils lui contestent un de ses plus beaux attributs : son action providentielle sur les choses de ce monde, persuadés qu'eux seuls suffisent pour le bien gouverner. Prenant leur intelligence pour la mesure de l'intelligence universelle, et se jugeant aptes à tout comprendre, ils ne peuvent croire à la possibilité de ce qu'ils ne comprennent pas ; quand ils ont prononcé, leur jugement est pour eux sans appel.
    S'ils refusent d'admettre le monde invisible et une puissance extra-humaine, ce n'est pas cependant que cela soit au-dessus de leur portée, mais c'est que leur orgueil se révolte à l'idée d'une chose au-dessus de laquelle ils ne peuvent se placer, et les ferait descendre de leur piédestal. C'est pourquoi ils n'ont que des sourires de dédain pour tout ce qui n'est pas du monde visible et tangible ; ils s'attribuent trop d'esprit et de science pour croire à des choses bonnes, selon eux, pour les gens simples, tenant ceux qui les prennent au sérieux pour des pauvres d'esprit.
    Cependant, quoi qu'ils en disent, il leur faudra entrer, comme les autres, dans ce monde invisible qu'ils tournent en dérision ; c'est là que leurs yeux seront ouverts et qu'ils reconnaîtront leur erreur. Mais Dieu, qui est juste, ne peut recevoir au même titre celui qui a méconnu sa puissance et celui qui s'est humblement soumis à ses lois, ni leur faire une part égale.
    En disant que le royaume des cieux est aux simples, Jésus entend que nul n'y est admis sans la simplicité du coeur et l'humilité de l'esprit ; que l'ignorant qui possède ces qualités sera préféré au savant qui croit plus en lui qu'en Dieu. En toutes circonstances il place l'humilité au rang des vertus qui rapprochent de Dieu, et l'orgueil parmi les vices qui en éloignent ; et cela par une raison très naturelle, c'est que l'humilité est un acte de soumission à Dieu, tandis que l'orgueil est une révolte contre lui. Mieux vaut donc, pour le bonheur futur de l'homme, être pauvre en esprit, dans le sens du monde, et riche en qualités morales.
    Source: L'Evangile Selon le Spiritisme (Allan Kardec), Chapitre 7
    http://www.spirite.be/index.php?option=com_content&view=article&id=45&Itemid=31
    Le Spiritisme et le Matérialisme  PDF  Imprimer  Envoyer 
    Le spiritisme est l'antagoniste le plus redoutable du matérialisme ; il n'est donc pas étonnant qu'il ait les matérialistes pour adversaires ; mais comme le matérialisme est une doctrine que l'on ose à peine avouer (preuve que ceux qui la professent ne se croient pas bien forts, et qu'ils sont dominés par leur conscience), ils se couvrent du manteau de la raison et de la science ; et, chose bizarre, les plus sceptiques parlent même au nom de la religion qu'ils ne connaissent et ne comprennent pas mieux que le spiritisme.

     Leur point de mire est surtout le merveilleux et le surnaturel qu'ils n'admettent pas ; or, selon eux, le spiritisme étant fondé sur le merveilleux, ne peut être qu'une supposition ridicule. Ils ne réfléchissent pas qu'en faisant, sans restriction, le procès du merveilleux et du surnaturel, ils font celui de la religion ; en effet, la religion est fondée sur la révélation et les miracles ; or, qu'est-ce que la révélation, sinon des communications extra-humaines ? Tous les auteurs sacrés, depuis Moïse, ont parlé de ces sortes de communications. Qu'est-ce que les miracles sinon des faits merveilleux et surnaturels par excellence, puisque ce sont, dans le sens liturgique, des dérogations aux lois de la nature ? Donc, en rejetant le merveilleux et le surnaturel, ils rejettent les bases mêmes de la religion. Mais ce n'est pas à ce point de vue que nous devons envisager la chose.

    Le spiritisme n'a pas à examiner s'il y a ou non des miracles, c'est-à-dire si Dieu a pu, dans certains cas, déroger aux lois éternelles qui régissent l'univers ; il laisse, à cet égard, toute liberté de croyance ; il dit et il prouve que les phénomènes sur lesquels il s'appuie n'ont de surnaturel que l'apparence ; ces phénomènes ne sont tels aux yeux de certaines gens que parce qu'ils sont insolites et en dehors des faits connus ; mais ils ne sont pas plus surnaturels que tous les phénomènes dont la science donne aujourd'hui la solution, et qui paraissaient merveilleux à une autre époque. Tous les phénomènes spirites, sans exception, sont la conséquence de lois générales ; ils nous révèlent une des puissances de la nature, puissance inconnue, ou pour mieux dire incomprise jusqu'ici, mais que l'observation démontre être dans l'ordre des choses. Le spiritisme repose donc moins sur le merveilleux et le surnaturel que la religion elle-même ; ceux qui l'attaquent sous ce rapport, c'est donc qu'ils ne le connaissont pas, et fussent-ils les hommes les plus savants, nous leur dirons : si votre science, qui vous a appris tant de choses, ne vous a pas appris que le domaine de la nature est infini, vous n'êtes savants qu'à demi.

    Vous voulez, dites-vous, guérir votre siècle d'une manie qui menace d'envahir le monde. Aimeriez-vous mieux que le monde fût envahi par l'incrédulité que vous cherchez à propager ? N'est-ce pas à l'absence de toute croyance qu'il faut attribuer le relâchement des liens de famille et la plupart des désordres qui minent la société ? En démontrant l'existence et l'immortalité de l'âme, le spiritisme ranime la foi en l'avenir, relève les courages abattus, fait supporter avec résignation les vicissitudes de la vie ; oseriez-vous appeler cela un mal ? Deux doctrines sont en présence : l'une qui nie l'avenir, l'autre qui le proclame et le prouve ; l'une qui n'explique rien, l'autre qui explique tout et par cela même s'adresse à la raison ; l'une est la sanction de l'égoïsme, l'autre donne une base à la justice, à la charité et à l'amour de ses semblables ; la première ne montre que le présent et anéantit toute espérance, la seconde console et montre le vaste champ de l'avenir ; quelle est la plus pernicieuse ?

    Saint Augustin

    Source: Allan Kardec (Le livres des Esprits, Conclusion)

     

    ACCUEIL

     AUCUNE CREATION SUR CE SITE N EST DE MOI

    ELLES ONT ETE TROUVES SUR LE NET

    OU DONNEES PAR DES CREATEUR OU CREATRICES

    QUI ONT ENORMEMENT DE TALENT

    SI VOUS VOUS SERVEZ N OUBLIEZ PZS DE RESPECTER LEUR TRAVAIL

    ET SI A MON TOUR J AI OUBLIE DE VOUS DEMANDER

    C EST QUE J AI CERTAINEMENT TROUVE VOTRE TRAVAIL SUR GOOGLE IMAGES UN TAPANT UN MOT CLE

    ALORS VEILLEZ M EXCUSER!!!

    MAIS JE N AI RIEN TRANSFORME NI ENLEVE DE SIGNATURE COMME VOUS POURREZ LE CONSTACTER.

    MERCI POUR VOTRE TRAVAIL ET VOTRE PARTAGE

      PAIX AMOUR ET LUMIERE A VOUS TOUS    

            ET BONNE VISITE CHEZ MOI                                                                                           


    Image du Blog virtuellife.centerblog.net 

     Les contes et légendes

    sont la seule façon de dire

    une réalité que l'on ne peut pas

    entendre autrement.

     

     

     

     

    FEERIE

     

     ACCUEIL

  • 00000

     

     

     

     

    TUBES DRAGONS

    glit4cbe0370c3fa29_01074542.gif picture by PERINGS

    BARRES DE SEPARATION

    Image du Blog virtuellife.centerblog.net

    MagicRoom.gif picture by fernanaseara

     glit4cca8600a08cd6_42929852.gif picture by PERINGSglit4cca862b0fd6a7_73626893.gif picture by PERINGSglit4cca86678c2635_25864040.gif picture by PERINGSglit4cca8684ea1ca7_10469942.gif picture by PERINGSglit4cca86a11f71f8_37088994.gif picture by PERINGSglit4cca86d05cc482_64736332.gif picture by PERINGSglit4cca86e880ea26_89237610.gif picture by PERINGSglit4cca870c532968_98460267.gif picture by PERINGSglit4cca8734afb168_63014616.gif picture by PERINGSglit4cca87517d38e6_88257175.gif picture by PERINGSglit4cca876c22f9c2_54127436.gif picture by PERINGSglit4cca878a3a3009_89799193.gif picture by PERINGSglit4cca87aa4cfdc1_75886931.gif picture by PERINGSglit4cca87cc50d859_74695357.gif picture by PERINGSglit4cca87e43584b7_40693760.gif picture by PERINGSglit4cca87ff1ab864_83680756.gif picture by PERINGSglit4cca8829c319c7_80649891.gif picture by PERINGS

    glit4cca884f3d2e86_00354619.gif picture by PERINGS

    glit4cca8873e1eab6_52604633.gif picture by PERINGS

    glit4cca8893a6b664_52610568.gif picture by PERINGSglit4cca88acdf0922_05935029.gif picture by PERINGSglit4cca88c7bc8d18_77614496.gif picture by PERINGSglit4cca88edcbc181_35481109.gif picture by PERINGSglit4cca8905a6a525_55001984.gif picture by PERINGSglit4cca891f52e206_33520067.gif picture by PERINGSglit4cca893cac9069_17860777.gif picture by PERINGSglit4cca89537660a6_68236464.gif picture by PERINGSglit4cca896d08fa49_73737580.gif picture by PERINGSglit4cca89811a3504_79481590.gif picture by PERINGSglit4cca89ad1ec1a3_62157026.gif picture by PERINGSglit4cca89c38be5a5_23640544.gif picture by PERINGSglit4cca89dea250b6_60138503.gif picture by PERINGSglit4cca89f0e82190_81183536.gif picture by PERINGSglit4cca8a074cd574_55198854.gif picture by PERINGSglit4cca8a204dcc37_40257721.gif picture by PERINGSglit4cca8a33553ab4_15357355.gif picture by PERINGSglit4cca8a4795f561_44635963.gif picture by PERINGSglit4cca8a6f6a3536_09875338.gif picture by PERINGSglit4cca8a8d782dd9_68254886.gif picture by PERINGSglit4cca8abcd1a012_95165938.gif picture by PERINGSglit4cca8aebdac800_78506084.gif picture by PERINGSglit4cca8af8728d70_08553383.gif picture by PERINGSglit4cca8b123cb2c2_15262835.gif picture by PERINGSglit4cca8b25789b23_30777527.gif picture by PERINGSglit4cca8b3d2967e2_60772704.gif picture by PERINGS

    TUBES FEES

    Image du Blog virtuellife.centerblog.net

     

     TUBES FEES

     Accueil

    TUBES FEES

    Accueil

    TUBES FEES

    TUBES FEES

     

     TUBES FEES

    BARRES DE SEPARATION

     Image du Blog virtuellife.centerblog.net

     

    Image du Blog virtuellife.centerblog.net

    FEERIEImage du Blog virtuellife.centerblog.net


    299 commentaires
  •  

     

     

             13.gif picture by PERINGS

     

    Accueil BARRES DE SEPARATION

    Le monde on ne sait plus trop comment l'aborder: FABLE, machine, creux, cosmos, rien d'autre?

     

     Si. Parole et silence. Ce qui s'écrit ou ce qui s'efface. Sang et sel.

    Et aussi: la motte de terre, le galet, l'étrangeté d'être et de n'être plus, les étoiles que l'on voit et qui ont explosé depuis belle lurette, la troisième planète dans la zone périphérique gauche de notre galaxie, le hazard quantique, le chant de schrödinger et de décohérence.

    Mais on peut aussi monder: le tour du jour en 80 mondes, l'origine du monde, la vie mode d'emploi...

    Le monde, on ne sait toujours pas, ombre et lumière, écorce et coeur...

    Au demeurant, un nuage passe et il change le visage de la terre, énigmatique, où est le monde?

     Jean jacques dorio

     

    Le principal fléau de l'humanité n'est pas l'ignorance, car l'ignorant a souvent des excuses, mais le refus de savoir. Alors que heureux les ignorants car s'ils cherchent et ils trouveront. Quant à ceux qui croient tout savoir, en ne cherchant plus, ils se complaisent dans leur ignorance.

    Toute vérité doit être révélée... Tous les chemins mènent à la vérité et à la connaissance... La vie est belle pour ceux qui savent la contempler...

    Nombreux sont ceux qui souhaitent nous imposer leurs propres vérités pour mieux nous contrôler. Il faut que le peuple soit abruti pour être gouverné. Et si nous découvrions la nôtre à partir de nos propres réflexions... Le plus grand voyageur n'est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même.

    Réfléchir ne devrait-il pas être enseigné à l'école plutôt que d'y faire apprendre par coeur des faits qui ne sont pas tous avérés ? Nos oreilles, habituées dés nos premières années à entendre leurs récits mensongers, et nos esprits imbus de ces préjugés depuis des siècles conservent comme un dépôt précieux ces suppositions fabuleuses... en sorte de faire apparaître la vérité comme une extravagance, et de donner à des récits adultérés la tournure de la vérité. C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !"(Coluche) L'erreur ne devient pas vérité parce qu'elle se propage et se multiplie; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit

    Si on se rend compte que la réalité décrite ressemble souvent à de la science fiction, ne pouvons nous pas envisager que ce soit la science fiction qui ressemble à la réalité ? Il est tellement facile de penser par soi-même que la plupart des gens ont perdu l'habitude de le faire... Il devient indispensable que l'humanité formule un nouveau mode de penser si elle veut survivre et atteindre un plan plus élevé.

    L'histoire est un mensonge que personne ne conteste. Le problème dans nos pays, c'est que le mot démocratie est un mot qui décore les discours au lieu d'être un principe en action. C'est un peu comme si on peignait une barre de fer en jaune et que l'on disait à tout le monde que cette barre est en or. Ceux qui se fient aux apparences ne verraient pas la supercherie. Par contre, ceux qui gratteraient un peu plus la barre s'apercevraient bien qu'on leur ment. Le jour où l'homme mettra autant d'énergie à remettre en cause ses idées actuelles, qu'il en utilise pour remettre en cause les idées nouvelles; il commencera réellement à connaitre le monde. "Plus les hommes seront éclairés, plus ils seront libres"

    C'est triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas. La chose la plus incompréhensible du monde est que le monde est compréhensible.

    "Le plus beau sentiment que l'on puisse éprouver c'est le sens du mystère. C'est la source de toute vraie science. Celui qui n'a jamais connu cette émotion, qui ne possède pas de don d'émerveillement autant vaudrait qu'il fût mort : ses yeux sont fermés."

    Aujourd'hui, tant de faits avérés authentiques sont issus des sciences occultes ... un jour ces sciences seront professées comme on professe la chimie et l'astronomie.

    Les miracles ne sont pas contre nature. Ils ne sont en contradiction qu'avec l'idée que nous nous faisons de la nature. 

     Image du Blog virtuellife.centerblog.net

      

     

    LA VIE

    glit4cb83d3432b3f5_28275453.gif picture by PERINGSglit4cb83d500eade3_43490572.gif picture by PERINGSglit4cb83d789e0bb1_13203845.gif picture by PERINGSglit4cb83da15484b7_63326006.gif picture by PERINGSglit4cb83e1327f8c1_37762572.gif picture by PERINGSglit4cb83e4f804260_22462906.gif picture by PERINGSglit4cb83ec8f3a800_86740020.gif picture by PERINGSglit4cb83ed8cffaa3_81656918.gif picture by PERINGSglit4cb83ef0c3e841_43951267.gif picture by PERINGSglit4cb83f02306067_32157268.gif picture by PERINGSglit4cb83f226d8ce6_21850420.gif picture by PERINGSglit4cb83f32ebdb69_93021822.gif picture by PERINGSglit4cb83f46e51ad2_74099242.gif picture by PERINGS

    glit4cb83f562bf897_62570566.gif picture by PERINGS


     

    1711.jpg picture by angeliques_album

    1712.jpg picture by angeliques_albumfxx1um7v.gif picture by labebesse


    67 commentaires
  •  

    Accueil

     

                                               ·         LA FEE 

     

    Viens, bel enfant ! Je suis la Fée.
    Je règne aux bords où le soleil
    Au sein de l'onde réchauffée
    Se plonge, éclatant et vermeil.
     

    Les peuples d'Occident m'adorent
    Les vapeurs de leur ciel se dorent,
    Lorsque je passe en les touchant;
    Reine des ombres léthargiques,
    Je bâtis mes palais magiques
    Dans les nuages du couchant.
     

    Mon aile bleue est diaphane;
    L'essaim des Sylphes enchantés
    Croit voir sur mon dos, quand je plane,
    Frémir deux rayons argentés.
     

    Ma main luit, rose et transparente;
    Mon souffle est la brise odorante
    Qui, le soir, erre dans les champs;
    Ma chevelure est radieuse,
    Et ma bouche mélodieuse
    Mêle un sourire à tous ses chants.
     

    J'ai des grottes de coquillages;
    J'ai des tentes de rameaux verts;
    C'est moi que bercent les feuillages,
    Moi que berce le flot des mers.
     

    Si tu me suis, ombre ingénue,
    Je puis t'apprendre où va la nue,
    Te montrer d'où viennent les eaux;
    Viens, sois ma compagne nouvelle,
    Si tu veux que je te révèle
    Ce que dit la voix des oiseaux.
     

     

     

    BARRES DE SEPARATION

    LA FEE


    24 commentaires
  •  

     

    Image du Blog virtuellife.centerblog.net

    Accueil

     

     

    L’elfe des Bardanes : 

     

     

    Mes teignes brunes remplies de crochets
    (Faites donc attention où vous marchez!)
    Se cramponneront à tous les tissus,
    Jupes, vestons, pantalons, pardessus!
    Vous aurez beau vous secouer et jurer
    Je suis d’une force démesurée!
    Je ne partirai pas! Na!
     

    L ELFE

     

     

     

    Accueil 

    http://ekladata.com/virtuellife.eklablog.com/mod_article1774082_1.png

    14 commentaires
  •  BARRES DE SEPARATION

    Accueil

      

     

    Il était jadis une
    vierge elfique

    Etoile brillant de jour

    Son blanc manteau était d'or bordé

    Ses chaussures gris
    d'argent

    Une étoile était posée
    sur son front

    Une lumière sur ses
    cheveux

    Comme le soleil sur les
    rameaux d'or

    En Lorient la belle

    Ses cheveux étaient
    longs et ses bras blancs

    Belle et libre
    était-elle

    Et dans le vent elle
    allait aussi légère

    Que la feuille de
    Tilleul

    Au bord des cascades de
    la Nimrodel

    Près de l’eau claire et
    fraiche

    Sa voix tombait comme
    une chute d’argent

    Dans la mare brillante

    Où maintenant elle
    erre, nul ne le sait

    A la lumière du soleil
    ou dans l’ombre

    Car perdue fut jadis
    Nimrodel

    Et dans les montagnes
    isolées

    La nef elfique dans le
    havre gris

    Sous le vent de la
    montagne

    Bien des jours
    l’attendit

    Au bord de la mer
    rugissante.

    Un vent nocturne dans
    les terres du Nord

    Se leva, et haut il
    cria

    Et mena le navire des
    rives elfiques

    Au travers des flots
    mouvants

    Quand vint la terne
    aurore, la terre était perdue

    Les montagnes
    plongeaient grises

    Au-delà des vagues
    gonflées qui lançaient

    Leurs panaches d’écume
    aveuglante

    Amroth vit la rive
    évanescente

    A présent basse
    derrière la houle

    Et il maudit le perfide
    navire qui l’emportait

    Loin de Nimrodel.

    LES ELFES

    Jadis il était un
    Roi-Elfe

    Un seigneur de l’arbre
    et des vallons

    Quand d’or étaient les
    rameaux printaniers

    Dans Lothlorien la
    Belle

    Du mât à la mer, on le
    vit s’élancer

    Comme la flèche de la
    corde

    Et plonger dans l’eau
    profonde

    Comme la mouette en vol

    Le vent était dans ses
    cheveux flottants

    Sur lui brillait
    l’écume

    De loin, ils le virent
    fort et beau

    S’en aller, glissant
    tel un cygne

    Mais de l’Ouest n’est
    venu aucun message

    Et sur la Rive
    Citérieure

    Nulle nouvelle n’ont
    plus jamais entendu

    Les Elfes d’Amroth

     

     

     

    LES ELFES

    TUBES ELFES

     

     


    48 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique